Lourdes : Ce qui faut retenir du Conseil Municipal du 21 septembre 2018

Lourdes : Ce qui faut retenir du Conseil Municipal du 21 septembre 2018

  • Post Author:
  • Post Category:Lourdes
DEUX GRANDS CONTRATS POUR LE DÉVELOPPEMENT URBAIN, LA PROMOTION TOURISTIQUE DE LOURDES,  SON RAYONNEMENT ET SA DYNAMISATION COMMERCIALE

action coeur de ville

Adoption des principes de la convention-cadre pluriannuelle du programme « Action Cœur de Ville ».

Au titre de la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées une candidature commune a été portée par les villes de Tarbes et Lourdes et cette candidature a été sélectionnée par l’Etat le 27 mars dernier parmi 222 villes retenues en France.

Ce contrat permet de mobiliser des financements de l’Etat ainsi que des partenaires comme l’Etablissement Public Foncier Occitanie (EPF), la Caisse des Dépôts, Action Logement et le Département.

Le programme « Action Cœur de Ville » se déroulera sur la période 2018-2022, le projet porté par la ville de Lourdes s’articule autour de 3 axes principaux :

  • Le cadre de vie et le renouvellement urbain : amélioration du cadre de vie avec l‘aménagement des espaces publics, l’amélioration de l’habitat en centre-ville et la modernisation du patrimoine communal.
  • L’emploi et le développement économique: redynamisation du commerce en centre-ville, confortement du tourisme en tant qu’activité économique principale à Lourdes et modernisation des sites touristiques.
  • L’accessibilité et la mobilité : relier les quartiers au centre-ville et renforcer l’accessibilité de la ville dans l’optique du label « destination pour tous ».

Des actions, dites matures, seront lancées et elles seront financées dès la fin de l’année 2018.

  • AMENAGEMENT DU JARDIN DES TILLEULS (Square Charles de Gaulle),
  • REHABILITATION DE DEUX BÂTIMENTS repérés via l’étude OPAH-RU au 29 Place du Champ Commun (6 appartements) et sur l’Ilot Peyramale (27 logements),
  • REMPLACEMENT DE L’ASCENCEUR URBAIN DE LA RUE DE LATOUR DE BRIE,
  • CREATION D’UNE VOIE DE DESENCLAVEMENT : Avenue Peyramale Prolongée (1ère partie des études)

carte grands sites

Le contenu du contrat Grands Sites Occitanie de Lourdes est approuvé.

La candidature de la ville de Lourdes a été retenue lors de la Commission Permanente de la Région Occitanie le 13 avril 2018.

Un contrat et un plan d’actions prévisionnel ont été élaborés sur la base des 4 stratégies définies dans la candidature et une convention a été élaborée entre l’Office de Tourisme et ses partenaires pour mettre en œuvre une partie du plan d’actions.

Ce contrat a également été approuvé à l’unanimité par le Comité de Direction de l’EPIC (Office de Tourisme).

 

LES 4 STRATEGIES PRESENTEES DANS LA CANDIDATURE:

  • Une stratégie d’attractivité de Lourdes : embellissement de la ville, revitalisation du commerceet redynamisation de la destination.
  • Une stratégie environnementale : amélioration de la gestion des flux de visiteurs et la propretédu site.
  • Une stratégie culturelle et patrimoniale : qualification et valorisation des lieux de visite.
  • Une stratégie digitale : amélioration de la visibilité de Lourdes sur le web et les réseaux sociaux.

 

DES ZONES D’ACTIONS : 

  • Le Cœur Emblématique de Lourdes : délimité par le périmètre de l’AVAP (site et patrimoine remarquable)
  • Le Territoire d’Influence : PETR (partie Sud) et la CATLP

FOCUS SUR DES PROJETS POUR LOURDES :

  • Restauration du Château-fort et muséographie du Musée Pyrénéen
  • Aménagement d’espaces publics
  • Actions propreté
  • Opération façades
  • Cheminement, mobilité et accessibilité
  • Dynamique autour de la thématique du vélo (PETR)
  • Création d’un auditorium (CATLP)
  • Création d’un centre d’entrainement et d’une nouvelle piste VTT au Pic du Jer (CATLP)

DES LEVIERS FINANCIERS CONTRIBUANT A LA REALISATION DE GRANDS PROJETS POUR LA VILLE :

TAXE SEJOUR

Une augmentation de + 0.20 € à payer par les visiteurs qui séjournent dans des établissements 3* et 4* engendreront plusieurs centaines de milliers d’euros pour les investissements et les projets de la ville.

DES CHOIX DE FAITS :

  • Une augmentation n’ayant pas d’impact sur les visiteurs séjournant dans les établissements 1* et 2 *qui ont bien souvent un budget très restreint pour leur voyage.
  • Pas d’augmentation dans les accueils de malades.
  • Faire supporter une très légère augmentation (0.20 €) aux touristes et ne pas toucher au portefeuille des foyers lourdais.

RAPPEL : C’est le visiteur qui passe une nuit dans un établissement touristique qui paye la taxe de séjour au réel et non pas les hôteliers ou autres professionnels du tourisme.

– Même après cette augmentation, le taux communal de la taxe de séjour sur la commune de Lourdes reste bien en dessous des plafonds légaux mis en place par l’Etat et bien en dessous de nombreuses villes touristiques

TH logement vacant2Une taxe d’habitation pour les logements vacants

Mettre un place une action concrète pour éviter l’abandon des logements et leur délabrement permettra de donner une meilleure image de la ville, contribuera au mieux vivre de ses habitants et favorisera la redynamisation du centre-ville.

OBJECTIFS VISES :

  • Eviter l’abandon des logements
  • Faire revenir des biens immobiliers sur le marché et éviter leur dégradation
  • Eviter d’avoir des logements abandonnés et non entretenus qui ne donnent pas une bonne image de la ville.

Si le logement vacant est en vente, le propriétaire a droit à un dégrèvement et ne paiera pas de taxe.