Lourdes : Vœux au Symat (Syndicat Mixte de Collecte des Déchets)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lourdes : Vœux au Symat (Syndicat Mixte de Collecte des Déchets)

Ce vendredi 18 janvier, pour la première fois à Lourdes dans les nouveaux locaux de l’antenne sud du SYMAT, a eu lieu la présentation des Vœux aux Personnels et aux Elus par le Président Marc Garrocq.

Il a remercié tout les Personnels et bien sûr les agents de cette antenne sud implantée à Lourdes qui ont mis en place de nombreuses améliorations pour les collectes et pour l’environnement (comme par exemple les nombreuses colonnes enterrées en centre-ville). Ces dispositifs de collecte de déchets ont fait leurs preuves dans la majorité des grandes villes touristiques en France et à l’étranger.

Dans le cadre du Territoire Zéro Gaspillage et Zéro Déchets, il faudra atteindre en fin d’année 2019 une réduction de 5 % des ordures ménagères et 33 % de valorisation de la matière par rapport à 2016.

La déchetterie de Lourdes a été mise aux normes avec la mise en place de garde-corps obligatoires. La signalétique a été revue, et nous avons placé un séparateur à hydrocarbure. Nous avons également repris la voirie en vue de l’installation d’un contrôle d’accès. Des caméras de vidéosurveillances ont été installées pour lutter contre les dépôts sauvages devant les entrées.

Marc Garrocq, Président du SYMAT

Discours du Président pour la Cérémonie des vœux 2019

« Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les Délégués, Mesdames et Messieurs les Elus, Mesdames et Messieurs

La présentation des vœux est un moment privilégié qui permet de réunir, pour un moment de convivialité, l’ensemble du personnel, nos partenaires institutionnels, les collectivités territoriales et l’ensemble des entreprises qui nous accompagnent tout au long de l’année.

C’est avec beaucoup de plaisir que les élus du Symat, les personnels, et moi-même, nous vous accueillons pour vous souhaiter une belle, une bonne année. Beaucoup de réussite dans vos projets personnels et professionnels.

Je suis d’autant plus ravi que cette cérémonie se déroule, pour la première fois, dans le bâtiment de notre antenne de Lourdes

Comme vous pouvez le constater aujourd’hui, 2018 a été l’occasion pour le SYMAT d’acquérir et d’adapter ce bâtiment dédié à la collecte des déchets sur le territoire de Lourdes. Je suis très fier de cette implantation qui nous permet depuis quelques mois de répondre à l’objectif que nous nous étions fixés : apporter une meilleure proximité à nos actions sur le territoire sud du syndicat.

Je tiens à remercier les personnels de l’antenne Sud ainsi que ceux du siège pour leur travail, et les aménagements réalisés sur ce bâtiment.

Les Lourdais ont sans doute pu le voir, nous avons installé cette année bon nombre de colonnes enterrées en centre-ville. Ces dispositifs de collecte de déchets ont fait leurs preuves dans la majorité des grandes villes touristiques en France et à l’étranger.

Elles sont en effet bien plus esthétiques qu’un groupement de bacs et sont pratiques pour l’usager. De plus, elles permettront, dans le cadre de la Taxe Incitative, de comptabiliser le dépôt des déchets des usagers grâce aux lecteurs de badge intégrés.

Ce dossier n’a pas été simple à instruire, entre la géologie particulière de la ville et la frilosité, et je suis aimable, de quelques habitants, cela n’a toujours pas été de tout repos.

Mais les résultats sont au rendez-vous : nous avons capté beaucoup plus de tri sélectif cette année dans les colonnes enterrées. Un grand remerciement à Madame le Maire de Lourdes qui a su garder le cap à nos côtés dans ces moments compliqués. Merci à Claire Alloneau et son équipe pour leur patience et leur pédagogie.

Pour continuer sur l’antenne sud, 2018 a été marquée par le passage à la TEOM sur Batsurguère et Montaigu. Suite à ce changement, il y a eu des gagnants et des perdants par rapport à l’ancien système. Je comprends le mécontentement de certains usagers qui ont vu leur montant de taxe augmenter du fait de la valeur locative de leur bien.

Cependant, je peux vous assurer que notre objectif est à terme de réduire les coûts de collecte sur ces secteurs. Pour ce faire, nous travaillons actuellement à la mise en place de bornes d’apport volontaire en remplacement des bacs de regroupement (comme en centre ville de Lourdes) L’objectif étant d’optimiser la collecte techniquement, qualitativement et permettre une réduction des coûts. Le taux de la TEOM pour les usagers en apport volontaire dans les colonnes sera, bien entendu, plus faible et devrait encore baisser dans les années à venir avec la mise en place de la Taxe incitative.

Il est bien évident que nous travaillons parallèlement à la mise en place de solutions pour les personnes dans la totale impossibilité de se déplacer.

Je remercie les Maires de l’antenne sud pour leur implication, leur disponibilité et leur compréhension concernant l’implantation de ces bornes qui permettront à leurs concitoyens de diminuer leur coût de gestion de leurs déchets.

Ces élus ont compris que le Symat travaille uniquement pour que l’usager est un service le plus optimum possible en fonction des contraintes techniques liées à chaque village.

Après le passage à la taxe incitative des communes de Bazet et de Gayan ainsi que les communes de l’ancienne communauté de Gespe Adour Alaric, ce sont depuis le premier janvier 2019, 30 communes de notre syndicat qui sont effectivement à la Tl. Cela représente plus de 86000 habitants qui verront l’impact de leur gestion des déchets à l’automne 2019.

Cette année à venir sera également consacrée a mettre en place un groupe de travail élus, encadrants, agents et syndicats pour mener une large concertation (c’est à la mode en ce moment) sur la mise en place des 1607 heures de travail annuel obligatoires. Toutes les idées, les propositions tendant à aller vers cet objectif seront bien entendu les biens venus.

Dans le cadre du Territoire Zéro Gaspillage et Zéro Déchets, je vous rappelle qu’il nous faudra atteindre en fin d’année 2019 une réduction de 5 % des ordures ménagères et 33 % de valorisation de la matière par rapport à 2016. Notre axe de travail va s’orienter vers le captage des bio déchets à la source, car ceux-ci représentent encore 16 % de nos OM. Un gros chantier en cours.

Nous aurons cette année aussi à mettre en place le projet de pôle de recyclage à Ibos., une ressourcerie accolée à une déchetterie nouvelle génération. Le permis est en cours d’instruction. A titre indicatif la recyclerie de forges nous a permis de détourner plus de 170 tonnes de déchets recyclables apportés par 8000 donateurs.

Là j’anticipe un peu, mais si le SMTD est retenu pour le projet «Extension des Consignes de Tri», cela permettra à nos usagers de trier tous les emballages en plastique et ainsi, fortement simplifier leur geste de tri. Nous aurions là un excellent levier pour valoriser encore plus de matière et réduire la quantité de nos ordures ménagères.

En cette période de vœux, je souhaiterais que notre syndicat ne soit plus l’exutoire, pour certains élus et quelque fois certains agents qui expriment leur rancœur suite à la création l’agglo TLP. Bien sur il y a du changement mais le match est fini, allons de l’avant.

Nous avons poursuivi la mise aux normes des déchetteries de notre territoire avec la mise en place de garde-corps bien souvent décriés mais obligatoires. La signalétique a été revue, et sur Lourdes nous avons placé un séparateur à hydrocarbure. Nous avons également repris la voirie en vue de l’installation d’un contrôle d’accès.

Notre syndicat est au service de nos usagers et non un instrument électif.

Des caméras de vidéosurveillances ont été installées à Tarbes Nord, Tarbes Sud, Bordères, Aureilhan et Lourdes pour lutter contre les dépôts sauvages devant les entrées, et limiter l’agressivité de quelques usagers.

Dans le cadre d’une meilleure optimisation, nous avons fermé l’antenne centre et rapatrié les personnels sur les autres antennes. Ils ont eu le choix d’aller à Lourdes ou au siège. Bien entendu, leurs missions ont été conservées et le service à l’usager est resté le même.

Suite à la volonté de nous unir avec la CCHB, les élus des deux collectivités et moi-même avons opté pour essayer de régler les problèmes d’harmonisation de nos deux structures avant l’adhésion définitive. Pour ce faire une commission est en place, composée d’élus et d’agents pour mettre à plat toutes les problématiques. Cette commission se réunit une fois par mois.

Merci à tous les participants, car tous ont la volonté de voir ce projet réussir.

L’année à venir, sera marquée par l’installation de plusieurs chantiers.

Le premier, va tenir mobilisé bon nombre de nos élus ainsi que les agents. Il s’agit d’harmoniser les conditions salariales, et organisationnelles de l’ensemble des antennes du Symat. Je souhaite que cette harmonisation soit la plus favorable possible pour tous les agents dans la limite des contraintes budgétaires, bien entendu.

Pour en terminer, un grand remerciement à l’ensemble des élus et des agents qui ont une fois de plus œuvré tout au long de l’année pour mener à bien nos missions de service public. Merci à tous nos partenaires institutionnels, Etat, Conseil Départemental, Agglo, Police, Gendarmerie, merci également à nos prestataires privés pour vos aides techniques ou financières.

Il reste encore du travail, puisque malheureusement sur certains secteurs la quantité d’OM a augmenté mais, et c’est encore une phrase à la mode, « on ne lâche rien ».

Je vous remercie pour votre attention, je vous réitère tous mes vœux et vous invite maintenant à prendre le pot de l’amitié. »