Tarbes : Magnifique « Nuit des créations » pour le 25ème anniversaire d’Equestria

Tarbes : Magnifique « Nuit des créations » pour le 25ème anniversaire d’Equestria

Ce mardi 23 juillet à 21h30, aux Haras de Tarbes s’est déroulé le spectacle de la « Nuit des créations » qui fêtait les 25 ans d’Equestria.

Un spectacle qui a ravi le public par sa diversité artistique. Félicitations à Benjamin Aillaud qui a mis en scène ce spectacle hétéroclite, à Deelite pour le son et lumière et à Calixte De Nigremont le présentateur hors-pair qui manie l’humour et la langue en virtuose.

En entrée de spectacle était installé sur la piste des chevaux en métal et dans une ambiance de fête foraine les artistes de la compagnie des Mangeurs de cercle ont fait galoper…notre imagination avec leurs univers poétique et décalé.

Ensuite on a pu voir le petit Nuno Aillaud (11 ans) qui a eu le privilège d’ouvrir la soirée avec 8 vrais chevaux en liberté qu’il contrôlait avec une parfaite assurance.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est equestria-34.jpg

Puis on a pu admirer les amazones (façon de monter à cheval pour les femmes à la cour des rois de France) en costumes d’époque, 3 cavalières tout en élégance à la française.

Ensuite changement radical d’univers avec la famille « Pas d’chance », trois voltigeurs qui ont multiplié les gags et les maladresses volontaires.

Les voltigeurs de Kevin Ferreira ont fait frissonner les spectateurs avec leurs cascades dont un passage sous le ventre de deux chevaux galopant côte à côte.

La sublime dresseuse Sylvie Willms a offert un spectacle de 14 chevaux en liberté, une véritable petite fée qui fait danser les chevaux avec douceur et grâce.

Ensuite la jeune Marie-Alice Simeoni a présenté son numéro de dressage d’un poney, d’un cheval et d’un lama…accompagné par un chien qui se prenait à vrai dire pour un équidé.

Elégance, grâce, féminité et virtuosité avec les sœurs Isaora y Jezabel Marques dans l’art de manier la Garrocha dans un ballet somptueux.

Parmi tous ces numéros en rapport évidemment avec l’équitation sont venus s’interposer les numéros époustouflants des acrobates-danseurs guinéens de la compagnie Teyras Circus. 12 acrobates dont la souplesse, l’agilité et l’originalité des numéros ont conquis un public admiratif et surpris par tant d’excellence.

A noter encore la superbe voix de la jeune soprano Anaïs Godin accompagnée au piano par Théo Raffin, qui sont intervenus en live dans plusieurs numéros. Sans oublier les 4 jeunes élèves percussionnistes du Conservatoire Henri Duparc.