Belle Fête de la Saint Martin à Jarret
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Belle Fête de la Saint Martin à Jarret

Le sympathique village de Jarret et ses hameaux ont fêté Saint Martin le saint Patron de la commune le weekend dernier.

Samedi soir 16 novembre, le Comité des jeunes a proposé un excellent repas dans une ambiance fort conviviale.

Dimanche 17 novembre, à 11h a eu lieu la traditionnelle messe célébrée par le Père Yan Chilek, aidée du Maire et Diacre Ange Mur, en présence des habitants et de Gérard Trémège Président de la Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées dont fait partie la commune de Jarret.

Messe célébrée par le père Yan Chilek

Après la messe, a eu lieu la non moins traditionnelle cérémonie au Monument aux Mort, place de la Mairie, pour honorer les enfants du village morts pour la France, avec dépôt de gerbes par le Maire et les élus, en présence des villageois, du Président de la Communauté d’Agglomération Gérard Trémège, du Vice-président Jean-Claude Piron, du Conseiller Départemental Bruno Vinualès, du Maire-adjoint de Lourdes Philippe Subercazes et de la Conseillère municipale Déléguée Annette Cuq représentant le Maire de Lourdes et Conseillère départementale Josette Bourdeu, du Président local du Souvenir français Louis Cazalas, des représentants de la Gendarmerie nationale, des Porte-drapeaux.

Devant le Monument aux morts de Jarret

Puis Louis Cazalas, Président du Comité local du Souvenir français, a lu avec conviction et émotion, le Message de Geneviève DARRIEUSSECQ,
Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées pour le 11 Novembre 2019.

Louis Cazalas, Président du Comité local du Souvenir français

« C’était il y a un siècle.

Un an après la fin des combats de la Grande Guerre, le 11 novembre 1919 fut le premier de la paix retrouvée.

Désormais, le silence domine là où l’orage d’acier a tonné avec fureur. Il règne sur d’innombrables champs de batailles qui ont charrié un si long cortège de morts, de mutilés, de blessés et de traumatisés.

Les traités sont signés, l’allégresse de la Victoire s’est déployée dans une ampleur incomparable le 14 juillet 1919, l’état de siège vient d’être levé, la vie sociale et politique reprend ses droits, la démobilisation poursuit sa lente progression. Les Poilus retrouvent leur foyer, leur famille et leur commune. Ils découvrent une vie bouleversée, une France transformée par une épreuve de quatre années et par de profondes séquelles. Partout, le pays est traversé par la sourde évidence que rien ne sera plus jamais comme avant, que le retour à avant-guerre est impossible.

C’était il y a cent ans. Une nouvelle page s’ouvrait. Celle du souvenir, de la mémoire et de l’hommage.

Depuis, inlassablement, les Français sont fidèles à cet anniversaire. En ce jour, dans les nécropoles, devant les monuments aux morts, sur les places de nos villes et de nos villages, toutes les générations – unies et solidaires – se rassemblent et se recueillent.

La Nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1918. Elle n’oublie pas ses enfants tombés au champ d’honneur sur tous les fronts, d’Orient et d’Occident. Elle n’oublie pas le sang versé par des soldats venus d’Afrique, d’Asie, du Pacifique et d’Amérique. Elle salue toutes les nations alliées qui ont partagé le même combat.

Les noms gravés sur nos monuments aux morts nous rappellent constamment les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure.

Depuis 2012, chaque 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer toutes les filles et les fils de France qui, dans tous les conflits, hier comme aujourd’hui, ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême.

En ce jour, la Nation rend un hommage particulier aux soldats morts pour la France en opérations extérieures. En inaugurant un monument national en leur mémoire, le Président de la République inscrit dans la pierre comme dans les mémoires la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants. Haut Lieu de la Mémoire Nationale, ce « monument aux morts pour la France en opérations extérieures » est aussi un rappel : la préservation de notre indépendance, de notre liberté et de nos valeurs repose sur ceux qui ont donné leur vie pour les défendre. »

Puis il a énoncé les Morts pour la France en opérations extérieures en cette année 2019

Premier maître Alain BERTONCELLO, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019 ;

Premier maître Cédric de PIERREPONT, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019 ;

Médecin principal Marc LAYCURAS, 14e centre médical des armées, mort pour la France au Mali, le 02 avril 2019.

Puis tout  le monde s’est retrouvé à la salle des fêtes pour la traditionnelle réception offerte par la municipalité. Le maire Ange Mur et son Conseil municipal ont reçu avec les honneurs leurs invités auxquels se sont rajoutés la Députée Jeanine Dubié, la Sénatrice Maryse Carrère, le Vice-président de l’Agglomération Patrick Vignes et de très nombreux Maires du Pays de Lourdes.

Ange Mur, Maire de Jarret

Discours d’Ange Mur :

Ange Mur, maire de Jarret

« Bonjour à toutes et à tous un grand merci pour votre présence. Il y a de cela un instant nous étions devant le Monument aux morts pour faire mémoire car comme le dit la devise « un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir » Pour faire mémoire un village a ces rites et fêtes en font partie c’est cela qui nous construit qui nous donne des repères qui fait que l’on existe on devient ainsi de tel village on y trouve force et encrage dans les moments difficiles.

Je débuterai par une pensée pour ceux qui sont dans la peine, ceux que la vie éprouve et qui ne peuvent être présents aujourd’hui. Notre village a connu un décès, et nous avons plusieurs opérés et malades hélas trop nombreux, qu’ils sachent que nous avons une pensée pour eux et leurs aidants. Notre village a eu la joie d’avoir 2 naissances, ainsi que 7 nouveaux arrivants, qu’ils puissent trouver ici un bon vivre et de la convivialité bienvenue à eux.

Je tiens à excuser Madame la Sous-Préfète Sonia Penela réserve électorale oblige, M. le Président du Conseil départemental Michel PELIEU, Mme la Vice-présidente Josette Bourdeu, M. le Conseiller départemental José MARTHE et bon nombre de collègues Maires pris par d’autres engagements antérieurs.

Je remercie sincèrement de leur présence la Presse locale, et les Personnalités présentes à la cérémonie et celles qui viennent d’arriver, Jeanine DUBIE notre Députée, Maryse CARRERE notre Sénatrice, notre Président de l’Agglo Gérard TREMEGE qui a dû maintenant partir vers d’autres obligations), représenté par le Vice-président Patrick Vignes, ainsi que les collègues Maires, les divers services… (gendarmerie, pompiers..) et Sylvain BOUCHERON DGAS de l’Agglo, tous ces mercis ne sont pas des mercis de bienséance car il y a une constance dans votre présence et soutien à Jarret, c’est le cumul de tous ces temps passés ensemble qui génèrent l’amitié , l’estime que l’on se porte et le plaisir réel de se retrouver, nous ne sommes plus des étrangers et une réelle solidarité existe entre nous et comme le disait Maryse hier soir cette année est spéciale car elle clôture un mandat et il y aura forcément du changement, une page s’est écrite.

Un merci particulier au comité des jeunes, ils savent se retrouver pour nos fêtes et s’impliquer alors que certains travaillent loin ou étudie soit en Espagne, Allemagne, Argentine, c’est eux qui hier soir nous on servit un très bon repas nous étions ainsi qu’à toutes les personnes impliquées dans la vie de notre village, l’équipe municipale pour son implication, nos employés communaux Frédéric et Muriel dernièrement arrivée que nous partageons avec Arcizac et Les Angles ainsi que Stéphanie notre secrétaire de Mairie également partagée avec Adé et Arcizac, Thierry pour le fauchage, Lise pour l’entretien, Pierrette et la gym 3fois par semaine, les danses gasconnes avec Alain les mardis des semaines impaires la chasse dont nous avons apprécié le chevreuil hier soir, l’ADMR qui s’implique au quotidien, sans oublier l’atelier informatique et relaxation merci aussi à Marian notre curé et l’équipe des marguillières pour les Eglises propres et fleuries sans oublier notre chorale présente dans les grands moments comme dans les moins bons et qui nous a chanté aujourd’hui une bien belle Marseillaise lors du dépôt de gerbe. Vous voyez ils sont variés et nombreux à s’impliquer sachons parfois faire un meilleur accueil à ce qu’ils proposent et nous violenter pour répondre présents c’est ainsi qu’un bon vivre se crée.

Cette année nous ne sommes pas loin de la période électorale je n’énumérerai donc pas les divers travaux menés sur la Commune et je ne citerai pas les projets à venir mais tout cela n’est rendu possible que grâce aux aides de l’Etat, la Région, le Département, le SDE le PLVG sans oublier l’Agglo un grand merci à tous certes pour l’aide financière sans laquelle nos projets ne seraient pas réalisables, mais également à tout le personnel qui compose ces administrations pour l’amabilité et l’accueil dont ils font preuve, nous vous demandons à vous grands élus ici présents de bien leurs transmettre nos remerciements.

Enfin je conclurai en rappelant que le Noël de la vallée se vivra le dimanche 22 décembre , avec une après-midi récréative dès 15H avec un super spectacle tout public suivit du passage du Père Noël pour nos retraités et nos jeunes qui sont au nombre de 42, puis une bonne collation pour tous alors attention à la feuille explicative qui va vous être distribuée dans votre boite aux lettres, faites-y attention si elle arrive avec la PUB cette après-midi s’adresse à tous et n’oubliez pas ce que nous avons dit tout à l’heure VENEZ car le plus beau des cadeaux c’est d’être ensemble échanger et se donner ces moments de bonheur « 

Allocution de la Députée Jeannine Dubié,
Allocution du Vice-président de la Région et Maire de Poueyferré Jean-Louis Cazaubon
Allocution de Patrick Vigne, Vice-président de la Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées et Maire de Laloubère

Pour finir, place au vin d’honneur, un moment de retrouvailles et de convivialité toujours apprécié.