Soirée "Oui au train de nuit" lundi 17 février avec de nombreux candidats aux municipales

Soirée "Oui au train de nuit" lundi 17 février avec de nombreux candidats aux municipales

  • Post Author:
  • Post Category:Département

Soirée débat « Oui au Train de nuit » le 17 février

Quels candidats monteront dans le train de nuit ?
    « Oui au train de nuit » propose une soirée-débat lundi 17 février à 18h à la Bourse du travail à Tarbes, en présence de nombreux candidats aux municipales de Lourdes et de Tarbes.

La soirée est coorganisée par ATTAC%65, FNE65, Alternatiba, Actival et Coalition Climat.

Venez nombreux !
   

L’État a lancé une étude sur le développement des trains de nuit qui sera publié en juin 2020.  La ministre de la transition écologique Élisabeth Borne a déjà identifié une difficulté pour relancer les trains « avec tous les travaux qu’on doit réaliser aujourd’hui sur le réseau ». Or justement la ligne classique Paris-Bayonne est une des rares lignes en France à être en bon état. La Palombe Bleue pourrait donc être un des premiers trains à revenir si la mobilisation des élus locaux est au rendez-vous. La synergie avec les associations, cheminots et usagers peut y contribuer !

Le potentiel des trains de nuit ne se résume pas à des liaisons Paris-province. Le train de nuit peut offrir un service performant sur les transversales où il existe peu de liaisons TGV et aériennes : cela comblerait un réel manque de mobilité. Tarbes et Lourdes étaient reliés à Lyon-Genève et Nice-Vintimille par le train de nuit jusqu’en 2013.

11 candidats aux municipales se sont d’ores et déjà engagées pour les trains de nuit. Seront présents à la soirée débat : pour Lourdes Anjelika Omnes (NPV), Christian Agius (LE) et Caroline Estrade (ANL). Pour Tarbes : Hervé Charles (TCES), Pierre Lagonelle (TPT) et Myriam Mendez. Gérard Trémège a fait voté une motion. Le programme de Thierry Lavit (LPQV) et José Navarro (AEC) mentionne les trains de nuit. Pour tout savoir sur le positionnement des candidats, venez ce lundi 17 février !
A Bagnères, François Roux (BPT) et la liste BEC se sont engagés eux-aussi.  Même les candidats des petites communes sont concernés : leurs habitants ont besoin des trains. « Oui au train de nuit » propose donc à tous les candidats du 65 de s’engager à travers un questionnaire en ligne sur https://frama.link/candidats