Arrêté préfectoral du 4 avril interdisant l’hébergement touristique sur le territoire durant la période des vacances scolaires

Arrêté préfectoral du 4 avril interdisant l’hébergement touristique sur le territoire durant la période des vacances scolaires

Communiqué de l’UMIH :

« Cette mesure a été prise eu égard au risque de propagation de covid 19 résultant des départs constatés depuis les centres urbains malgré l’obligation de confinement.

Nous devons donc refuser l’hébergement de vacances et sommes également passibles de sanctions  en cas de constat par les forces de police.

La mesure concerne aussi bien les hôtels que les meublés et autres chambres d’hôtes (notamment des plateformes spécialisées par des particuliers).

Des contrôles barrages ont également lieu sur les routes du département.

Vous avez pu constater lors de la diffusion des journaux télévisés que le civisme semblait « poussif «  dans certaines agglomérations…Paris en particulier où l’épidémie connaît malheureusement dans le même temps une diffusion très significative.

La mesure paraîtra à certains très contraignante, et elle l’est du reste, mais elle vise à contenir une contamination que les déplacements rendraient à la fois générale et élevée. »

AP-04042020-hébergements-touristiques