Lourdes : « les coups de cœur de Karine »

Lourdes : « les coups de cœur de Karine »

  • Post Author:
  • Post Category:Lourdes

La rubrique des « coups de cœur Karine » est une rencontre hebdomadaire sur le site de Lourdes Actu, proposée par la Médiathèque avec Karine Aristin Chargée de la culture.

Cette semaine elle vous propose  » SPLENDEURS ET TÉNÈBRES DU MOYEN-ÂGE  » de Juliette Benzoni.

SPLENDEURS ET TÉNÈBRES DU MOYEN-ÂGE

Romans et Récits

L’auteur : Juliette Benzoni. De cet auteur de romans historiques, et scénariste, l’on peut dire qu’elle est tombée toute petite dans le chaudron de l’Histoire, avec un grand H. En effet, née à Paris en 1920, elle vit dans la demeure qu’occupèrent Prosper Mérimée, Jean-Baptiste Corot et André-Marie Ampère. Elle fréquenta aussi le prestigieux lycée Fénélon. Ensuite son métier de journaliste la conduisit à écrire un roman historique : « Catherine », en 1963.  Ce sera le premier d’une longue lignée de sagas qui nous transporteront tout au long de différentes époques, et qui connaîtront un vif engouement de la part des lecteurs. D’ailleurs, plusieurs de ses romans ont été adaptés à la télévision, avec grand succès.

L’histoire :

Ou plutôt les histoires, devrions-nous dire ! Car Juliette Benzoni nous entraîne dans une fresque fascinante sur plusieurs siècles d’un Moyen-Âge formidablement dépeint, et foisonnant de détails tant sur la trame des événements historiques que sur la description de la vie au quotidien. Nous mentionnerons aussi la richesse psychologique que déploie Juliette Benzoni pour nous présenter les personnages, fictifs ou réels, qui peuplent  ses récits.

Le premier roman : « Un si long chemin », narre les péripéties que vont vivre Marjolaine et Hugues. Marjolaine est une jeune noble campagnarde issue d’une famille totalement désargentée. D’une grande beauté, elle fait une mauvaise rencontre, comme cela arrivait fréquemment aux jeunes filles dotées de beaux appâts, en la personne d’un bourgeois de Paris, drapier du roi. Il est rudement freiné, dans son entreprise de viol, par le frère de Marjolaine, un jeune homme rude et terriblement frustré de ne pouvoir, par manque d’argent, s’enrôler dans la chevalerie. Ainsi, fou de désir, le bourgeois la demande en mariage. Quelques temps plus tard, il est sauvagement assassiné. Marjolaine ne croit pas le moins du monde à la culpabilité de l’accusé.

A la même période, le baron Hugues de Fresnoy, batailleur, jouisseur et amateur de belles femmes, délaisse son épouse qui engraisse de jour en jour à force de consommation de pâtisseries. Le jeune et fougueux baron jette son dévolu sur une jeune châtelaine esseulée, son époux étant croisé en Terre Sainte. La jeune femme aussi belle que stupide -en apparence- parvient  à piéger Hugues de Fresnoy en se faisant mettre enceinte. Le but étant de faire répudier l’épouse bafouée qui n’a pas donné le descendance à Hugues, et de prendre sa place en tant que nouvelle épouse et mère de son héritier. Bien évidemment, le baron est loin d’être de cet avis, car si la bagatelle lui agrée, pour rien au monde il ne modifierait quelque disposition relative à la dot apportée par sa femme. Il ordonne le secret  à la jeune femme et l’entourage de celle-ci. Malheureusement, le secret est vite éventé. Il doit répondre de son acte devant la famille littéralement scandalisée de son épouse…

Ce qui m’a plu :

Juliette Benzoni nous régale avec ces récits qui nous narrent des destins, des rédemptions et de belles grandeurs d’âme.

De plus, les autres histoires, dont elle nous fait part, dans cet ouvrage, sont aussi passionnantes les unes que les autres. Sa connaissance de l’histoire, des moeurs médiévales, ainsi que de la nature humaine font de ces textes de véritables encyclopédies romancées sur cette fascinante époque.